PRINT  | SITEMAP | KONTAKT

   
HOME FR
SNOWY WHITE
THE WHITE FLAMES
SNOWY WHITE BLUES PROJECT
TOUR DATES
ROGER WATERS
MEMBRE DU GROUPE
Interview
Gallery
Fotos
Reviews
Lyrics
Presse
REVIEWS
SPEZIAL
TOPS
NEWS
 
Deutschعربي.Translation EnglishTraduccin EspaolTraduction Franais

Traduzione ItalianoNorskλληνικάPolishTraduo PortugusПеревод Русский язык

Prelozenie SlovenskyDutch日本語Překlad Četina
 
 
ROGER WATERS




Dark Side Of The Moon 2006

Roger Waters
Pink Floyd

Interviews avec Roger Waters VIDEO




L'homme à l'origine de «The Wall», Roger Waters, fonde Pink Floyd, le premier groupe psychédélique britannique 1965 avec Syd Barrett, Richard Wright et Nick Mason.

 

Uniquement bassiste à l'origine, Waters récupère le rôle de songwriter en 1968, quand Barrett, l'erratique, schizophrénique leader s'engouffre dans ses problèmes mentaux. Ce changement n'altère en rien la couleur sombre et mystique de Pink Floyd.

 

Waters se met alors à écrire des albums comme «Saucerful of Secrets» et «Ummagumma», qui marque son entrée dans des territoires amers en tant que chanteur/compositeur.

 

Pink Floyd passe du rang de groupe culte anglais à celui de phénomène international en 1973, l'année où «The Dark Side of The Moon» fait son apparition dans les hit-parades.

 

Waters est l'auteur de tous les textes et le compositeur d'une bonne partie de la musique de cet album monumental, qui va rester classé dans les 200 meilleurs ventes du billboard plus longtemps que n'importe quel autre disque.

 

La flamme brille encore plus fort pour «on The Wall», l'album de 1979 qui traite des tribulations d'un rocker à succès et à tendances suicidaires. Waters chante la majorité des morceaux sur ce disque culte, acclamé à la fois par la critique et par le grand public.

 

La gloire a des effets négatifs sur Pink Floyd après «The Wall», crée des différents si grands entre Waters et Wright que ce dernier quitte le groupe. L'œuvre qui suit, la plus morne et sombre de Waters, «The Final Cut», «a requiem for the postwar dream», devient par la même occasion un adieu à Pink Floyd car Waters quitte le groupe peu de temps après la sortie de cet album.

 

En 1984 Waters sort son premier effort solo, «The Pros and Cons of Hitchhiking». 2 ans plus tard, il lance une poursuite judiciaire envers Mason et le guitariste David Gilmour, et demande à la cour de dissoudre leur partenariat d'autrefois puis de les empêcher d'utiliser le nom Pink Floyd. Waters perd le procès, et regarde impuissant le nouveau Pink Floyd Pink Floyd's «Lapse of Reason» «A Momentary Lapse Of Reason» grimper dans les charts en 1987 .

 

Occupé à travailler sur son projet suivant, «Radio K.A.O.S», Waters reste les poches vides quand ses anciens collègues empochent 30 millions de dollars lors de la tournée qui suit leur album.

 

En 1990 Waters rassemble un casting de stars, incluant Sinead O'Connor, Joni Mitchell et Van Morrison, pour interpréter une version de «The Wall» à Berlin, sur le site du mur récemment abattu. Ce fut enregistré et filmé pour le CD et DVD «The Wall -- Live in Berlin».

 

En 1992,Waters sort son troisième disque solo, «Amused to Death». En parallèle, Pink Floyd brasse des millions de dollars avec la tournée «Division Bell» de 1994.

 

L'album le plus récent de Waters, le double live «In The Flesh» (Qui encore une fois reprend pas mal de ses hits du temps de Pink Floyd), sort en 2000.

 

Im September 2004 gab Waters zwei neue Stücke auf seiner Homepage im Internet frei, mit den Titeln «To Kill The Child» «und Leaving Beirut».

 

En 2005 Waters accepte de rejoindre Pink Floyd sur scène pour le Live 8, et ainsi, le 2 juillet 2005 Roger Waters, David Gilmour, Nick Mason, et Rick Wright jouent ensemble sur scène pour la première fois depuis les concerts de The Wall à Earl's Court à Londres en Juin 1981.



En Février 2005 il est annoncé sur le site Internet de Roger Waters, que son opéra, «Ça Ira» est abouti, après 16 ans de travail. Il est réalisé en tant que pack CD/DVD par Sony Classique le 27 septembre 2005, et y-figurent le Baryton Bryn Terfel, le soprano Ying Huang et le Ténor Paul Groves.

 

Roger Waters tourne en Europe durant l'été 2006 et en Amérique du Nord à l'automne avec son spectacle «The Dark Side Of The Moon Live». Dans ses performances, il joue l'intégralité du classique de 1973 de Pink Floyd «The Dark Side Of The Moon», en deuxième partie du spectacle.

 

Son camarade de Pink Floyd, Nick Mason, rejoint Roger sur quelques dates de la tournée. Rick Wright est convié également mais il décline l'offre pour travailler sur un projo solo.

 

Cette tournée se prolonge en 2007, débutant en janvier en Australie et parcourant l'Asie, l'Europe, l'Amérique du Sud, et finalement l'Amérique du Nord en Juin.


 HOME | ÉQUIPE | LOGIN | SIGN UP | ADMIN | IMPRESSUM | UPDATE
Free counter and web stats